Cérémonie 11 novembre 2016

L’hommage rendu aux combattants de la liberté

Lorsque la bataille de Verdun a commencé, en février 1916, notre commune avait déjà payé un lourd tribut à la première guerre mondiale. Au cours des deux années précédentes, 11 de ses soldats avaient été tués. Un nombre équivalent devaient tomber par la suite avant la fin de ce conflit.

Le 11 novembre dernier, une cérémonie destinée à commémorer l’anniversaire de l’armistice de 1918 a permis de rendre hommage aux enfants de Laroin morts pour leur patrie .

Elle a été précédée par un moment de recueillement organisé à l’église et pendant lequel l’horreur des guerres , passées et contemporaines, a été rappelée dans un texte de Paul VI : « Il y a tant de tombes toutes fraiches, de familles brisées par les conflits et par les répressions, de femmes qui pleurent, d’enfants qui meurent, de réfugiés, de prisonniers accablés par la solitude. Il y a tant de jeunes qui s’insurgent pour que la concorde soit la loi des générations nouvelles ».

Une gerbe a ensuite été déposée devant le monument aux morts en présence de l’association des Anciens combattants, des membres du Conseil municipal, des écoliers et des habitants.

Le message du secrétaire d’Etat chargé des Anciens combattants et de la mémoire a été lu à cette occasion par le maire, Bernard Soudar, afin de rappeler que la liberté dont nous jouissons aujourd’hui est due à l’engagement des femmes et des hommes qui ont sacrifié leur vie pour défendre ce principe. La cérémonie s’est terminée par la Marseillaise et l’hymne à la paix européen interprétés par les écoliers sous la conduite de leur nouvelle directrice, Leslie Fourcade.

Les participants à cette commémoration se sont enfin retrouvés à la mairie pour partager le verre de l’amitié.